Biographie

Soraya Habes

Soraya HABES est artiste peintre et poète, née un 22 octobre à Alger. Elle a été très tôt été attirée par les arts et la littérature et, depuis son adolescence notamment, Elle ne s’est pas privée de découvrir et d’apprécier les belles œuvres universelles.

Mais elle y pensait constamment pendant ses études qui l’ont amenée à recevoir son diplôme de docteur vétérinaire à l’ENV d’Alger en 1996. Elle a également obtenu un MBA en marketing délivré à la Sorbonne.

Au début des années 2000, elle a décidé de franchir le pas et à faire confiance en ses instincts créatifs en suivant le fond de ses visions et le fil de ses imaginations, cherchant à se rapprocher au mieux de la pureté.

Soraya Habes

Après une première exposition en avril 2011 au Hilton d’Alger, elle expose en décembre 2018 à début février 2019, à l’Hôtel Sofitel d’Alger plus de 35 peintures avec un fil conducteur qui se résume dans l’intitulé de l’exposition « Un Monde Suspendu ». L’impression qui s’en dégage invite à parcourir des chemins évanescents où domine le caractère fragile et éphémère de l’existence qui n’était rien d’autre que le miroir d’un monde intérieur qu’on pouvait sentir, au-delà de la force du trait où l’artiste ne laisse place à aucune hésitation, la fragilité dans le choix du sujet qui est principalement la fleur symbole de beauté et d’éphémère.

En octobre 2019, Paris l’appelle ; elle y expose ses œuvres, dans un premier temps à International Art Gallery et au Salon International d’art moderne et contemporain Business Art Fair, puis au Grand Palais, en février 2020, au milieu d’artistes venus du monde entier.

En parallèle, et même en complément de ses actes picturaux, elle a eu besoin d’exprimer ses visions et émotions par les mots. Cela a donné lieu au recueil de poèmes, « Sur la rive du cœur », paru à Alger en janvier 2017, puis à Paris en mars 2018. Entre les deux disciplines les passerelles sont perceptibles. Elles peuvent se nommer contemplation, mélancolie et nostalgie. Et, entre le pinceau et la plume, elle poursuit désormais ce parcours qui l’ouvre aux autres mais aussi à elle-même.